La Mécanique sexuelle des hommes

Sorti en 2011, La Mécanique sexuelle des hommes est un incontournable, pour qui veut progresser pour faire prolonger ses rapports sexuels.

 

Lorsque de façon quasi systématique, on ne parvient pas à faire durer ses rapports sexuels suffisamment longtemps, cela provoque un mal-être. Pour vous et pour votre partenaire.

Le bon réflexe est alors de consulter un sexologue. C’est le professionnel le plus adapté pour vous aider. Il vous apportera un suivi personnalisé, ainsi qu’une oreille bienveillante qui vous soutiendra dans cette phase difficile.

Mais parfois, pour différentes raisons, on peut ne pas vouloir consulter un sexologue :

  • Le problème ne nécessite pas de consulter un professionnel de santé.
  • On a pas les moyens de consulter un sexologue.
  • On est trop gêné pour parler à quelqu’un de son problème

Mais quand on veut progresser seul, il est difficile de trouver des informations fiables sur le sujet de l’éjaculation précoce.

Catherine Solano et Pascal de Sutter sont tous des médecins spécialisés en sexologie. Contrairement à beaucoup de médecins, Catherine Solano est capable de faire preuve de beaucoup pédagogie et d’expliquer au grand public les problèmes médicaux liés à la sexualité avec des mots simples. Les médias ne s’y sont pas trompés, elle intervient régulièrement à la radio, à la télévision, ou bien dans la presse écrite.

La mécanique sexuelle des hommes

Plan du livre :

  • Comment fonctionne l’éjaculation
  • Qu’est-ce qu’on désigne sous le nom de « éjaculation prématurée » ?
    • Comment qu’on peut la définir ?
    • À quel moment est-on considéré comme un évacuateur précoce ? Quelle est la gravité ?
    • Cela permet :
      • de mieux savoir où on est
      • de s’autodiagnostiquer
  • Les écueils à éviter
    • Parfois, ce n’est pas une vraie éjaculation trop rapide
      • Rapports sexuels insuffisamment nombreux
      • Rapports sexuels trop espacés
        • Exemple : militaires et hommes d’affaires en voyage
      • Longue pause sans relation sexuelle
        • C’est normal dans un parcours de vie, de faire une pause de plusieurs mois ou plusieurs années
        • C’est difficile de se contrôler à la reprise
      • Attentes irréalistes
        • Recherche de la performance
          • Rappel : durée moyenne de la pénétration, c’est 5,4 minutes.
          • Pas 3 heures !
      • Peur de la panne
        • Erreur : pénétrer alors que l’excitation est trop haute
      • Mauvaise stratégie :
        • Première fois trop rapide, mais on se rattrape sur la seconde ou troisième fois
        • Avec l’âge, ça devient difficile. Et on a jamais appris à corriger son problème
  • Les causes de l’éjaculation prématurée
    • Liste des problèmes médicaux
      • Rares. Si vous avez un doute, il faut consulter.
  • Les techniques pour lutter contre l’éjaculation prématurée
    • Faire baisser la sensibilité
      • La circoncision ? Non.
      • Les anesthésiants
        • Effets aléatoires
        • Difficiles à doser
        • Dommage de faire l’amour sous anesthésie
    • Les gestes pratiques peu efficaces
      • Répéter les rapports sexuels
      • Le squeeze
        • On se retire et la partenaire serre la base du gland
        • Ancienne technique, aujourd’hui considérée comme peu efficace
      • Le point de compression
        • Quand on entre dans la zone de non-retour, on appuie sur une zone entre les testicules et l’anus
      • L’anneau pénien, ou cockring
  • Les médicaments
    • Dans mon édition de 2011, le Priligy n’était pas disponible en France
    • Je suppose que le sujet est couvert de façon plus complète dans les éditions plus récentes
    • Auparavant, on utilisait des anti-dépresseurs
      • Coûteux et non remboursé par la sécurité sociale
      • Nécessite d’être pris longtemps avant le rapport sexuel
      • Résultats mitigés
  • Les exercices
    • Apprendre à mesurer son niveau d’excitation
    • Repérer son niveau de contraction musculaire
    • Les meilleures positions
    • La bascule du bassin
    • La respiration abdominale
    • La musculation du périnée ?
    • Les conseils divers :
      • Ouvrir les yeux
      • Pratiquer un massage zen, pour que le rapport commence de façon calme
      • Des exercices sur le rythme de la pénétration
      • Travailler sur l’image mentale qu’on se fait du rapport sexuel
      • Lutter contre l’auto-dépréciation
    • Des exercices de masturbation
      • Le stop and go
        • On arrête complètement les mouvements lorsque l’excitation est trop haute
        • À faire seul
        • Ou à pratiquer avec sa partenaire, en se retirant si l’excitation est trop haute
    • La pénétration sans mouvement : l’union réservée
  • Le dénouement d’un rapport sexuel réussi
    • Parce que lorsqu’on a un problème d’éjaculation trop rapide primaire, qui est là depuis le début de sexualité, on ne sait pas à quoi ça ressemble
    • Comment ça marche, un vrai rapport sexuel :
      • Pas comme dans les films hollywoodiens
      • Ni les vidéos pornographiques
  • Les cas où le problème peut venir totalement ou en partie de votre partenaire
    • Des problèmes physiques, mais c’est rare
    • Un problème dans leur comportement sexuel
  • Ce que la femme peut faire pour aider son partenaire :
    • Conseils relationnels
      • Comment en parler
      • Comment se comporter
    • Au niveau physique, ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter
  • Les problèmes psychologiques
    • Le manque de motivation
    • La perte de confiance
    • Le fait d’apprécier uniquement l’excitation très élevée
  • Les traitements psychologiques
    • La psychanalyse
      • Peu efficace
    • Lutter contre l’angoisse :
      • La méditation
      • Le yoga
      • La sophrologie
      • La relaxation
      • La méditation
      • L’exercice physique
      • L’hypnose
      • L’EMDR
  • Les résultats qu’on peut attendre
    • 90% des hommes qui suivent un traitement sexologue sérieux résolvent leur problème.
    • 70% des hommes qui lisent un livre spécifique sur le sujet améliorent leur problème.
    • Ne se fait pas de façon régulière :
      • On progresse petit à petit
      • Parfois, d’un coup, on se retrouve avec le problème inverse : on arrive plus à éjaculer
        • C’est courant. Ca veut dire que le corps adopte un nouveau mode de fonctionnement
      • Parfois, vous arriverez à vous contrôler, mais pas à chaque fois.
        • Une fois sur dix
        • Puis une fois sur cinq
        • Puis une fois sur deux
        • Puis le problème n’arrivera plus que occasionnellement, une fois sur cinq
      • Peut révéler que le couple a en fait d’autres problèmes
  • Certains se contrôlent trop bien
  • L’anéjaculation : la difficulté de réussi à éjaculer
    • Le manque d’expérience provoque l’éjaculation trop rapide
    • L’effet du vieillissement
    • Une excitation sexuelle centrée sur des fantasmes très ciblés. Fétichistes et paraphilies.
    • Le stress
    • Le conflit de couple
    • La masturbation trop fréquente
    • L’influence de la pornographie
      • Un alcoolique aussi devra boire de plus en plus pour ressentir les effets
  • Le Tantrisme

Ma note :     5 / 5

Consulter la fiche du livre sur Amazon

Catherine Solano possède également un site Internet, ainsi qu’une page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.