Comment font les autres ?

Les autres hommes parviennent à faire durer leurs rapports amoureux. Voyons leurs techniques, ainsi que le type de progrès que vous pouvez espérer atteindre.

 

Retranscription du contenu de la vidéo

Cette retranscription est présente avant tout pour aider les moteurs de recherche à indexer la page.
Je vous encourage plutôt à regarder la vidéo 🙂

En sexothérapie, au premier rendez-vous, on demande à l’homme ce qu’il attend de cette thérapie.

Mon objectif, c’est de pouvoir faire l’amour sans angoisser . Et sans être surpris par éjaculation que je n’aurais pas réussi à retarder

Et généralement, la phrase que vous prononcez juste après, c’est :

Je voudrais juste avoir la sexualité d’un homme normal.

Je pense que ça résume assez bien ce que vous voulez dire. Mais ce n’est pas assez précis.

Parce qu’on ne parle pas de n’importe quel domaine. On parle de la sexualité. Un domaine qui traîne son lot de fantasmes. Je ne parle pas de fantasmes sexuels classiques. Je parle de fantasmes de performance.

Tous ces hommes autour de vous. Ceux que vous croisez dans la rue. Ceux avec lesquels vous prenez le train. Ceux avec lesquels vous travaillez. Tous ces hommes qui n’ont pas de problème sexuel.

À quoi ressemble leur sexualité ?

Ensemble, nous allons:

  • Vérifier que vous vous faites une idée raisonnable des objectifs que vous pouvez atteindre.
  • Et ensuite nous allons voir que vous êtes déjà sur la bonne voie.

La vraie vie n’est pas un film pornographique

Alors allons-y pour étudier la vie sexuelle de Monsieur tout le Monde !

Je pense que la plupart d’entre vous le savent, mais la pornographie n’a qu’un seul but. Et ce but. D’après vous. Est-ce que c’est de transmettre une représentation réaliste des ébats sexuels ? Pour aider les hommes sur le chemin d’une sexualité à la fois harmonieuse et épanouie ?

Bien sûr que non.

La pornographie n’a qu’un seul but : servir de support de masturbation pour les hommes.

Le problème, c’est qu’on a très peu l’occasion de parler de sexualité. D’en parler sérieusement. Pas sur le ton de la plaisanterie. Ce qui fait que sans en avoir conscience, on peut avoir tendance à prendre la pornographie comme une référence. Et peu importe que vos soyez un gros consommateur de pornographie, ou non. Vous en avez déjà vu. Et comme ce sont des images très marquantes, cela a imprégné votre inconscient.

Alors autant tuer vos illusions tout de suite. Non. Une fois guéri, vous ne pourrez pas faire l’amour pendant trois quarts d’heure, sans prendre de pause, sur un rythme de marteau-piqueur. Ça ne marche pas comme ça, ce n’est pas possible.

Le temps moyen d’une pénétration

Combien de temps dure une pénétration chez Monsieur tout le Monde ? D’après vous. Est-ce qu’on est plus proche des 50 minutes ? Des 30 minutes ? Des 20 minutes ? Des 10 minutes, ou des 5 minutes ?

Il y a eu de nombreuses études scientifiques faites à ce sujet. La plus précise est une étude internationale faite auprès de 500 couples. Ils ont enregistré la durée de leurs rapports sexuels avec un chronomètre. Et le temps moyen de pénétration est de… …5,4 minutes ! Les autres études, à une ou deux minutes près, donnent les mêmes résultats.

Bien entendu, c’est une moyenne. Il y a des hommes qui éjaculent plus rapidement. Et d’autres qui éjaculent plus tard.

Durée de la pénétration intra-vaginale
Durée de la pénétration intra-vaginale

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, quand certains hommes ont des difficultés à éjaculer, c’est assez frustrant. À la fois pour eux et pour leur partenaire.

Il n’a pas un contrôle total

Même sans problème sexuel, M. tout le Monde va lui aussi avoir régulièrement des problèmes d’éjaculation.

Je prends la peine de le répéter, parce que c’est important. Même quand vous serez guéri : non. Vous n’aurez pas un contrôle complet de votre éjaculation.

Il est perturbé quand il change de partenaire

Encore une fois, quand vous interroge, on s’aperçoit que vous avez beaucoup d’idées fausses. Vous pensez généralement que les autres hommes réussissent assez facilement à séduire des femmes. Et que les premiers rapports sexuels d’un homme avec une nouvelle partenaire se passent correctement. La réalité est très différente. On est stressé soi-même. Et l’autre en face l’est également. Et du coup, il est très courant que les premiers rapports entre deux partenaires ne soient pas très harmonieux.

Il fait des pauses

Quand il fait l’amour, M. tout le Monde fait des pauses. Il a appris à repérer à quel niveau était son excitation sexuelle. Et parfois. Quand il repère que son niveau d’excitation est trop haut. Il va faire une pause, voire même il va se retirer de sa partenaire.Mais ce n’est pas ce qui arrive le plus souvent. Généralement, il va faire des pauses qui vont être invisibles. Pour cela, il va arrêter durant un moment les mouvements de va-et-vient. Et par exemple, il va se pencher sur sa partenaire pour l’embrasser tendrement. Sa partenaire va énormément apprécier d’être avec un homme capable de passer sur différents modes amoureux lors d’un même rapport sexuel.

Il peut utiliser une autre astuce pour prendre une pause invisible : changer de position sexuelle. Quand vous changez de position sexuelle, inutile de vous dépêcher. Et prendre une gorgée d’eau dans une bouteille qui était à côté du lit. Et proposer un peu d’eau à votre partenaire avant de reprendre le rapport.

Mais le plus souvent, Monsieur tout le Monde ne va même pas utiliser cette technique là. Il ne va même pas arrêter les va-et-vient. Il va les ralentir et faire attention à respirer lentement. Quand on a l’habitude, respirer lentement et ralentir les va-et-vient, cela suffit à faire baisser son excitation.

Ça tient à peu de choses. Parfois, il n’est pas nécessaire de faire des choses impressionnantes. Par exemple, prenons le cas d’un homme dans la position la plus classique. La position du missionnaire.

Position du Missionnaire
Position du missionnaire

Cet homme sent que son excitation est trop haute. Et effectivement, être couché ainsi sur sa partenaire, c’est très excitant. Il y a son odeur, les cris qu’elle peut éventuellement pousser, le contact de sa peau. Et la partenaire peut parfois serrer l’homme contre elle.

C’est quelque chose qui peut faire rapidement monter son excitation.

Dans ce cas, l’homme peut se redresser pour ne plus être en contact avec sa partenaire.

Position missionnaire redressé
Position du missionnaire redressé

C’est beaucoup moins excitant. Il peut ralentir le rythme s’il le souhaite.
Petite astuce : dans cette position, il peut respirer plus tranquillement. Mais il peut aussi en profiter pour stimuler le clitoris de sa partenaire. Il est accessible dans cette position, il peut le stimuler avec le pouce. L’intérêt de cette petite ruse, c’est de garder le contrôle, tout en faisant monter l’excitation de sa partenaire. Parfois, il pourra la faire parvenir à l’orgasme, en utilisant cette position.

Comme vous le venez de le voir, Monsieur tout le monde n’est pas un super héros. Tout au long du rapport, il va multiplier des petites pauses. Il va s’aménager des espaces qui vont lui permettre de faire retomber son excitation. Mais les pauses vont se faire de façon fluide. Sa partenaire ne va pas les voir. Et lui-même va les appliquer de façon automatique, quasiment sans y penser.Il n’est pas stressé

Il n’est pas stressé

Monsieur tout le Monde n’est pas pressé quand il a un petit accident sexuel.

Prenons le cas de l’éjaculation trop rapide. C’est le sujet qui nous intéresse. Il sait que ça lui arrive de temps en temps.

Pour vous, c’est un sujet qui est devenu douloureux et angoissant. Alors que pour Monsieur tout le Monde, ça lui arrive… de temps en temps. Mais ça ne va pas l’angoisser plus que ça. Alors, quand ça lui arrive, oui. Il est vaguement gêné. En particulier si ça lui arrive avec une nouvelle partenaire. Mais c’est une gêne qui ne va pas durer très longtemps.

Pour lui, rien de grave n’est arrivé. Il a deux choix.

  • Soit il rattrape le coup en faisant jouir sa partenaire d’une autre façon.
  • Ou alors, il se dit « tant pis, c’est un rapport sexuel moins agréable que d’habitude. Mais le prochain sera plus réussi. »

Pas de recherche de performance

Pour Monsieur tout le Monde, le sexe n’est pas une recherche de performance. Il n’essaie pas de se prouver quelque chose à lui-même. Et cela veut dire qu’il va être beaucoup plus à l’écoute de son corps. Et il va être beaucoup plus dans l’échange avec sa partenaire.

Le sexe peut être drôle

Ça peut vous étonner, mais pour Monsieur tout le Monde, le sexe peut être drôle. Pour lui, un rapport sexuel est un moment de détente et d’échange avec sa partenaire. Et quand on est dans la complicité, il peut se passer des moments amusants.

Par exemple, quand on change de position et que l’un des deux se casse la figure. Ou alors qu’on essaie de faire comprendre quelque chose à l’autre. Il y a une incompréhension. Et ça provoque un rire.

Ça ne veut pas dire qu’on va rire à gorge déployée tout au long du rapport sexuel. Ni même que ça va arriver à chaque fois. Mais cela veut dire que le niveau de rire est suffisamment présent pour qu’on se permette de rire. Ça peut arriver. Et ça fait du bien.

Il fait baisser son excitation sans y penser

Monsieur tout le Monde fait baisser son excitation sexuelle sans y penser. C’est la question que tous les hommes qui regardent cette chaîne se posent.

Comment est-ce que les autres hommes font pour faire durer leurs rapports sexuels ?

Monsieur tout le Monde ne peut pas vous répondre.

  • Déjà, il n’aime pas beaucoup parler de sa vie sexuelle.
  • Mais surtout. Son vécu, c’est qu’il applique de petites techniques. Il les a trouvé lui-même en tâtonnant. Il est incapable de vous les expliquer précisément.

Il va faire attention à :

  • Respirer profondément
  • À ne pas pénétrer avec un niveau d’excitation qui est trop haut.
  • Régulièrement, la va faire des pauses, ou des ralentissements. C’est ce qu’on a vu tout à l’heure.
  • Il va faire attention à ne pas trop contracter ses muscles.
  • Régulièrement, il va prendre soin de sa partenaire. Et le fait de penser à autre chose va faire baisser sa propre excitation.
  • Et régulièrement, il va varier le rythme et l’intensité de ses va-et-vient.

Chacune de ces techniques demande du temps pour être maitrisée. Je ne peux pas entrer dans une seule vidéo sur le détail de ce qu’il faut faire pour chaque technique.

La bonne nouvelle, c’est qui si vous faites ce qu’il faut pour progresser. Passé un certain seuil d’apprentissage, vous aussi, vous saurez appliquer ces techniques. Sans même y penser.

C’est comme apprendre à conduire une voiture ! Lors du premier cours, quand on apprend l’embrayage.

Le cauchemar des apprentis conducteurs.

C’est extrêmement compliqué. Il faut gérer les trois pédales, l’accélération, le levier de vitesse. Ça semble impossible. En revanche, une fois qu’on a appris à conduire. C’est quelque chose qu’on est capable de faire sans y penser. En discutant en même temps.

Vous êtes sur la bonne voie

Si vous avez des recommandations pour améliorer les prochaines vidéos. Ou si vous voulez que je traite d’un sujet particulier. Dites-le moi en commentaire.

Le week-end dernier, j’étais à un dîner avec des amis.

Et comme souvent, on m’a parlé de mes vidéos. Une de mes amies m’a dit que mes vidéos pouvaient probablement aider des gens. Mais qu’au niveau du format, elles ressemblent aux vidéos institutionnelles que tournent les entreprises. Et c’est tout à fait vrai. Mes vidéos ne sont pas drôles.

La chose que je trouve extrêmement positive, c’est que vous êtes toujours là.

Clairement, vous pourriez faire des choses plus distrayantes que regarder des vidéos comme les miennes. Vous pourriez aller sur Netflix. Ou bien aller sur Youtube regarder des vidéos de Cyprien qui fait des sketchs en mettant des perruques.

Mais non. Vous êtes là. Et vous avez choisi de regarder une vidéo qui n’est pas drôle, pour vous éduquer. Et je tiens à vous dire que vous êtes sur la bonne voie. Vous éduquer en allant au fond des choses. C’est la meilleure façon de progresser.

Je le répète : Vous êtes sur la bonne voie.

Alors, haut les cœurs ! Et vive les vidéos qui sont moches ! Et informatives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.